La graisse se localise non pas en dessous de la peau comme la graisse sous cutanée, mais s’accumule en fait autour des organes, et plus précisément entre les muscles et les organes de la zone abdominale (intestin, foie). Cette accumulation de graisse peut ainsi altérer le fonctionnement de ces organes. La graisse du ventre est un élément qui complexe bon nombre de personnes. Si elle constitue un phénomène tout à fait normal, il convient d’en identifier les causes afin d’en amoindrir les conséquences négatives sur la santé.

D’après les nutritionnistes, quelle en est la cause principale ?

La graisse viscérale désigne le gras qui se localise dans la zone abdominale, au niveau du ventre. On l’appelle plus communément  “graisse abdominale”.

Elle constitue un phénomène tout à fait normal. Toutefois, elle peut vite devenir un danger lorsqu’elle est excessive et présente en trop grande quantité dans le corps.

Le cas échéant, elle peut même causer de graves conditions de santé sur le long terme, en se manifestant ou en aggravant des maladies telles que le diabète, l’hypertension, le cholestérol, les maladies cardiovasculaires etc.

En effet, cette graisse se localise non pas en dessous de la peau comme la graisse sous cutanée, mais s’accumule en fait autour des organes, et plus précisément entre les muscles et les organes de la zone abdominale (intestin, foie). Cette accumulation peut ainsi altérer le fonctionnement desdits organes.

GRAISSE DU VENTRE : QUELS SONT LES PHÉNOMÈNES QUI LA CAUSENT ? 

Il existe une multitude de facteurs qui causent la graisse viscérale. Les hormones, la génétique familiale, les médicaments, l’âge, l’activité physique ou encore, l’alimentation, jouent un rôle majeur sur la localisation précise de ladite graisse.

Mais parmi toutes ces causes, l’une d’entre elles prend une place prépondérante dans l’accumulation de cette graisse abdominale. La cause numéro un de graisse viscérale est… Le régime alimentaire.

QUELS SONT LES MOYENS LES PLUS EFFICACES POUR LUTTER CONTRE LA GRAISSE VISCÉRALE ?

Puisque la première cause de graisse abdominale est l’alimentation, il faut agir sur cette même alimentation. Les diététiciens-nutritionnistes préconisent ainsi d’adopter de petits changements alimentaires qui, à long terme, feront leurs preuves.

En ce sens, certains aliments doivent être privilégiés : on parle surtout de ceux qui sont riches en nutriments (fruits, légumes) et des protéines. Parmi les sources de protéines à privilégier, on trouve les viandes blanches, le poisson, les noix, les œufs, le fromage cottage faible en gras, le yaourt grec, les graines de chia, les lentilles ou encore le quinoa.

A contrario, d’autres aliments doivent être limités : ceux qui sont riches en sucres raffinés. Il faut aussi veiller à ne pas manger une quantité de nourriture trop élevée par rapport à nos besoins énergétiques. Nos coachs préconisent également de réduire la consommation de boissons alcoolisées.